CLAYOO V2.5 – La pâte à modeler de Rhinoceros

Clayoo V2.5 apporte à Rhinoceros V5 les surfaces de subdivision autrement dit la modélisation SubD. C’est une technique qui combine les avantages de la modélisation polygonale et des NURBS. Les designers peuvent dorénavant facilement explorer des idées et concepts tout en maintenant le contrôle nécessaire pour le design de produits destinés à la fabrication.
Clayoo peut être acheté séparément en complément de Rhinoceros V5.
Il est livré en standard dans le package RhinoGOLD V6 qui est destiné aux bijoutiers et joailliers.

Une bataille invisible fait rage en modélisation 3D, d’un côté du ring nous avons les tenants de la modélisation NURBS (Non-Uniform Rational Base Splines), de l’autre les aficionados de la modélisation polygonale.

La modélisation NURBS est précise, mathématiquement exacte mais coûteuse en calcul et parfois difficile à mettre en œuvre. On retrouve dans ce camp, les principaux logiciels de CAO (Catia, SolidWorks, Pro/E). C’est la technique que la plupart des applications de modélisation 3D utilisée dans l’industrie. Certaines de ces applications permettent d’obtenir un contrôle accru sur ces formes (contrôle des surfaces en tangence, en continuité, indispensable dans le design automobile, naval …) à l’instar de produits comme Rhinoceros.

La modélisation polygonale, est approximative car facéttisée. Elle permet cependant des approches de modélisation plus simples, et de créer facilement des formes épurées destinées au rendu ou à l’animation (architecture, jeux vidéo, cinéma d’animation). On y retrouve par exemple, des logiciels comme Cinema 4D, Maya, Modo, Blender..

Clayoo est un plug-in de Rhino, qui comble le fossé séparant ces deux styles de modélisation.

Clayoo apporte à Rhino la modélisation polygonale. Les designers peuvent dorénavant facilement explorer des idées et concepts tout en maintenant le contrôle nécessaire pour le design de produits destinés à la fabrication.

En effet, Clayoo fait directement le lien entre les techniques de modélisation polygonale et Rhino, via une interface directement accessible dans ce dernier. Il élimine les contraintes liées à l’utilisation de patchs pour définir les solides tout en permettant dans le même temps de maintenir la courbure. Néanmoins, Clayoo a aussi des avantages comparé à la modélisation polygonale traditionnelle. Alors que la modélisation polygonale traditionnelle réduit la complexité de la surface en créant plus de polygones, Clayoo crée des C-points. Ceci permet de maintenir la courbure tout en réduisant la complexité iso-courbe. On peut dire que Clayoo a été développé pour tirer le meilleur parti des deux mondes.

Grâce à Clayoo, nous déplaçons désormais des surfaces comme si nous refaisions l’Univers. Si, auparavant vous avez travaillé à la fois sur des modeleurs NURBS et polygonaux, vous réaliserez rapidement à quel point on est agréablement surpris d’utiliser Clayoo et à quel point ce dernier a été très intuitivement intégré dans Rhino. Vous allez quasiment oublier l’existence des points de contrôle, ce qui dans certains cas vous soulagera puisque vous n’aurez plus à les activer. Libre à vous d’explorer faces et sommets dans un environnement de travail familier.

Clayoo n’est qu’un plug-in, mais donne tellement plus ! Il change complètement votre façon d’utiliser Rhino… Clayoo vise à être le moyen le plus rapide pour créer des modèles de type « forme libre » tout en vous libérant des contraintes liées aux surfaces de patch. Ce plug-in réussit ce challenge en douceur, en intégrant en plus, les méthodes de création de vos modèles identiques à celles employées par les animateurs de personnages de jeux vidéo ou de films d’animation 3D sans que vous en ayez réellement conscience.