Nos Formations

Formation en salles dans toute la France

Coût : 350 € par jour.

Prix spécial pour profs, étudiants ou personne à la recherche d’un emploi.
En cas d’effectif insuffisant (< 2 personnes) le cours sera reporté à une date ultérieure.

Délivrance de supports de cours réalisés par nos soins :
Cliquer ici pour avoir un aperçu du support de cours Rhinoceros

Formation personnalisée

CADLINK peut mettre en place des sessions de formation totalement personnalisées. Plus efficaces qu’une formation généraliste, elles offrent la possibilité d’adapter programmes et contenus à votre activité. Après un entretien préalable afin de cerner vos besoins, nos formateurs élaboreront des exercices spécifiques à la modélisation de vos produits. Une fois la formation effectuée vous restez en contact avec votre formateur qui vous accompagnera dans votre montée en puissance et complètera votre formation à l’aide de sessions en ligne réalisées avec des outils comme celui que nous utilisons pour faire nos présentations en ligne.

  • 700 € par jour quelle que soit le nombre de personnes (maxi 5)
  • 800 € par jour uniquement pour le logiciel RhinoCAM quelle que soit le nombre de personnes (maxi 5)
  • Chez vous et sur rendez-vous
  • Délivrance a chaque stagiaire d’un support de cours de plus de 100 pages réalisé par nos soins : Cliquer ici pour avoir un aperçu du support de cours Rhinoceros

Agrément formation

Nous avons un N° d’agrément pour l’acceptation de votre formation par votre OPCA.
Nous vous fournissons :

  • Notre numéro d’identification d’organisme formateur
  • Une convention de formation
  • Un programme détaillé de l’action de formation.
  • Une attestation de présence signée de chaque partie pour le remboursement de la formation.

Vos droits à la formation

Toutes les formations CADLINK peuvent faire l’objet d’une prise en charge partielle ou totale par votre OPCA (organisme collecteur du 1% formation : FIF-PL, FAF-PL, AGEFOS …).

Pour demander un financement : http://www.fafiec.fr/financement/demande

En phase de création, vous pouvez peut être voir avec la CCI locale si un dispositif « CAP entreprise » existe. Ils peuvent proposer des aides sous forme de mission d’assistance / conseil.

Ensuite, tout dépend de votre statut juridique.

    • Si vous êtes en profession libérale, vous dépendez du FIF-PL
  • Si vous êtes gérant non salarié d’EURL, vous êtes normalement pris en charge par les AGEFICE
  • Si vous êtes gérant salarié d’une SARL, vous dépendez d’une OPCA
    L’OPCA dont vous dépendez est fonction de votre branche professionnelle.
    Le Droit individuel à la formation DIF vous est ouvert si vous justifiez de 2 700 heures travaillées dans l’intérim, dont 2100 heures dans l’ETT dans laquelle vous faites votre demande (apprécié sur 24 mois consécutifs). Votre DIF est de 40 heures par tranche de  2 700 heures dans la limite de 120 heures.

Compte Personnel de Formation (CPF)

Qu’est que le CPF ?

Le Compte Personnel de Formation est un dispositif qui remplace le Droit Individuel à la formation (DIF) à partir du 1er janvier 2015. Les heures non consommées du DIF peuvent être mobilisées pendant 5 ans dans le cadre du CPF.

Qui peut bénéficier du CPF ?

Toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment du statut :

  • les salariés du privé
  • les personnes sans emploi, inscrites à Pôle emploi (primo-demandeurs d’emploi…)
  • les jeunes sortis du système scolaire obligatoire en recherche d’emploi

Le Compte Personnel de Formation (CPF) en détail

Le CPF est un dispositif innovant qui se substitue au DIF (heures acquises jusqu’au 31/12/2014 utilisables en CPF jusqu’au 01/01/2021).

Il s’agit d’un compte universel attaché à la personne (salarié, apprenti, titulaire d’un contrat de professionnalisation, demandeur d’emploi indemnisé ou non, personnes en insertion professionnelle et travailleurs en ESAT). Dès son entrée sur le marché du travail (à partir de 16 ans ou 15 si en contrat d’apprentissage) et jusqu’à son départ à la retraite.

Le CPF est plafonné à 150h et s’acquiert pendant les périodes travaillées. Les périodes d’absence du salarié pour congé maternité, paternité et accueil d’un enfant, d’adoption, de présence parentale, de soutien de famille ou un congé parental d’éducation ou pour une maladie professionnelle ou accident du travail est intégralement prise en compte pour le calcul des heures.

L’alimentation du compte se fait à hauteur de 24h par an jusqu’à 120h puis 12h par an jusqu’à 150h.

Pour les temps partiels le calcul se fait au prorata temporis, sauf disposition plus favorable par accord d’entreprise, de groupe ou de branche.

La caisse de dépôts et consignation gère le service dématérialisé d’information et de traitement automatisé du CPF alimenté par les déclarations annuelles des entreprises sur les éléments de contrat de travail par le biais de la DAS. Les remontées d’informations quant à la mobilisation du CPF seront faites au fur et à mesure par les différents financeurs.

Seul l’individu est à l’initiative de la mobilisation du CPF, le refus de sa mobilisation n’est pas fautif.

Les formations éligibles au CPF sont :

  • Les formations sanctionnées par une certification RNCP ou permettant d’obtenir une partie identifiée de certification professionnelle visant à l’acquisition d’un bloc de compétences
  • Les formations sanctionnées par un CQP
  • Les formations certifiantes inscrite à l’inventaire du code de l’éducation
  • Les formations visant acquisition du socle de connaissances et de compétences
  • Les formations qualifiantes des demandeurs d’emploi financées par les régions et pôle emploi
  • Les formations qualifiantes telles que définies à l’Art. L6314-1 : Titre certifié, CQP ou reconnue dans les classifications d’une convention collective de branche.

NB : En cas d’heures insuffisantes lors de la mobilisation du CPF, le titulaire du compte, à sa demande, peut bénéficier d’un abondement complémentaire = dotation par différentes « institutions »: l’employeur, le titulaire du compte, l’OPCA en application d’un accord de branche, l’OPACIF, l’état, les régions, pôle emploi, AGEFIPH.

Modalités d’application

Pour les salariés

Le CPF est alimenté en heures à la fin de chaque année.

Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le salarié peut bénéficier d’un abondement correctif de 100h (130h pour les temps partiel) dans les cas où il n’a pas bénéficié d’entretien professionnel au terme des 6 ans et d’au moins deux des trois mesures suivantes : action de formation, progression salariale ou professionnelle, acquisition d’éléments de certification par formation ou VAE . L’employeur abonde de 100h le compte du salarié et verse une somme forfaitaire à l’OPCA (taux fixé par décret).

NB : annuellement l’entreprise doit attester de l’utilisation du 0.2 CPF abondements inclus si un accord d’entreprise a été conclu. Tous les 3 ans en cas d’absence de versement ou d’insuffisance de consommation ceux-ci sont reversés à l’OPCA après mise en demeure.

Le titulaire peut mobiliser sont CPF hors temps de travail sans l’accord de l’employeur (sauf si accord d’entreprise) et sans versement de l’allocation formation par celui-ci.

Si l’action se déroule tout ou partie pendant le temps de travail, l’accord de l’employeur est requis sur le contenu et le calendrier de la formation, celui-ci devra notifier sa réponse dans un délai qui sera fixé par décret. L’absence de réponse vaut acceptation.

Dans le cadre de l’abondement correctif, de l’acquisition du socle de compétence et dans les cas prévus dans un accord de branche, d’entreprise ou de groupe, l’accord de l’employeur n’est pas requis sur le contenu de la formation.

L’abondement complémentaire par la branche pour le salarié peut se faire au moyen d’une période de professionnalisation.

Dans le cas de la mobilisation du CPF au moyen du CIF, le FPSPP prend en charge.

Pour les entreprises de plus de 300 salariés : obligation de définir les critères et modalités d’abondement du CPF dans un accord GPEC.

Pour les demandeurs d’emploi

L’accord de pôle emploi n’est pas requis, il sera juste informé de la démarche de mobilisation du CPF engagée.

Lorsque les heures sont suffisantes, le projet est réputé validé au titre du PPAE (projet personnalisé d’accès à l’emploi). Dans le cas contraire, pôle emploi fait appel « aux financements complémentaires ».

Le FPSPP prend en charge dans la limite des heures acquises dans le cadre du CPF (150h)

Après l’adhésion au contrat de sécurisation professionnelle, le salarié peut mobiliser le CPF.

Le demandeur d’emploi peut mobiliser également son CPF dans le cadre d’une POE.